Lors des premières étapes de leur développement, la plupart des entreprises mettent en œuvre un système CRM pour offrir au service commercial une vue unifiée des données client. À mesure que les entreprises se développent et élargissent leur clientèle, le cycle de vie des contrats et le flux de travail prennent une plus grande place dans les conversations. De nombreuses organisations ajoutent une solution de signature électronique pour accélérer ce qui peut souvent être la partie la plus longue du processus de vente, c’est-à-dire la signature du contrat par le client.

L’intégration de la signature électronique dans Salesforce peut réduire le cycle de vente d’au moins 7 jours. DocuSign eSignature pour Salesforce permet à vos commerciaux de pré-remplir automatiquement les données de vente dans les contrats, améliorant ainsi la productivité, et réduisant les erreurs et les coûts de façon significative. Ce n’est toutefois pas suffisant. Dans une récente étude Forrester commandée par DocuSign, 56 % des directeurs commerciaux ont déclaré que la création de leurs devis sont encore entièrement ou partiellement manuels et que 87 % des contrats sont encore préparés à l’aide de processus manuels.

Configuration, prix, devis

Au fur et à mesure que votre entreprise grandit, la complexité et le volume croissants des contrats rendent de plus en plus inefficace la création manuelle des devis. De nombreuses organisations se tournent vers des logiciels CPQ (configuration, prix, devis) comme la solution de Salesforce, afin d’obtenir des prix plus justes pour n’importe quelle configuration de produit donnée. En associant DocuSign eSignature et Salesforce CPQ, vous pouvez générer automatiquement des devis et des propositions à partir des données Salesforce, et les envoyer rapidement pour signature.

La gestion du cycle de vie des contrats (CLM) et CPQ

Même si vous avez simplifié le processus de devis à l’aide de CPQ, il reste des choses à accomplir avant et après la signature. Cette même étude a révélé que la partie la plus inefficace du processus contractuel est la localisation des accords déjà signés qui peuvent être stockés à différents endroits dans l’organisation.

Les outils de gestion du cycle de vie des contrats (CLM) permettent de :

  • Générer automatiquement de nouveaux contrats avec les données Salesforce
  • Centraliser les négociations et les modifications
  • Créer des workflows sophistiqués dans toute l’organisation
  • Stocker et rechercher des accords à partir de Salesforce

En pratique

Une société de nanotechnologie basée dans la baie de San Francisco a choisi DocuSign CLM pour Salesforce, associé à Salesforce CPQ, afin d’étendre son activité en forte croissance à des clients qui comptaient traditionnellement sur le stylo et le papier.

Ils ont commencé leur parcours de transformation numérique avec Salesforce et DocuSign eSignature. L’entreprise a ainsi accéléré les délais d’exécution, mais l’établissement des accords restait en grande partie manuel et les accords conclus étaient généralement stockés sur les disques durs des commerciaux. Il leur fallait une solution qui leur fournirait un processus plus normalisé et une meilleure visibilité, de même qu’une sécurité renforcée tout au long du cycle de vie de leurs contrats. Grâce à DocuSign CLM, ils ont non seulement éliminé la création manuelle des contrats, mais ils bénéficient également d’une supervision et d’un contrôle supplémentaires en centralisant le stockage des contrats. Grâce à l’implémentation de DocuSign CLM pour Salesforce, leur nombre d’accords traités par représentant commercial a augmenté de 45 %.

Découvrez comment votre entreprise peut réduire les erreurs et la durée du cycle de vie des contrats, ainsi qu’augmenter les taux de renouvellement, avec DocuSign CLM pour Salesforce.

Tags