Histoire de l'innovation - Le Projet Génome Humain accélère la recherche scientifique

Le Projet génome humain (PGH) est l'une des quêtes scientifiques les plus ambitieuses jamais entreprises. Il débute en 1990 dans le but de cartographier les 3,3 milliards d'unités génétiques qui font de nous des êtres humains.

Cependant, ce qui est sans doute plus remarquable est la vitesse à laquelle ces données sont diffusées à des fins de recherche. Cela a été rendu possible grâce à un ensemble de principes novateurs adoptés par les dirigeants de la communauté scientifique, lors d'un sommet aux Bermudes en 1996.

Contrairement à la pratique habituelle qui consiste à ne publier les données expérimentales qu'après leur publication, les ""Principes des Bermudes"" exigent que toutes les données relatives aux séquences d'ADN soient rendues publiques dans les 24 heures, ce qui accélère la recherche génétique et établit également de nouvelles normes pour la publication des données dans d'autres domaines scientifiques.

Le PGH quant à lui fournit au monde une source d'informations détaillées sur la structure, l'organisation et la fonction de l'ensemble complet des gènes humains, une sorte d'ensemble d'instructions génétiques humaines permettant aux scientifiques de trouver les racines génétiques de la maladie et de développer les traitements correspondants.

Author

adelinejavaudin

Published
Share this post