Les technologies ont bouleversé la façon dont les services financiers fonctionnaient. Le marché a été transformé du fait de la tendance du consommateur à être de plus en plus connecté avec les institutions financières, et de sa possibilité de les mettre en concurrence via de nouveaux moyens. La stratégie des grands acteurs du marché est largement dominée par trois caractéristiques et la manière dont les entreprises les prendront en compte sera un facteur déterminant dans leur réussite.

 

  • Le client

Désormais, c’est le client qui a les cartes en main. Il est plus informé et plus focalisé que jamais sur les technologies. La forte concurrence entre les différents services financiers fait que leur survie ou leur perte dépend de la qualité de l’expérience client qu’ils proposent ; notamment à travers leurs points de contact quotidiens. Prenons pour exemple le secteur bancaire, pour lequel l’expérience client (qu’elle soit bonne ou mauvaise) est la raison la plus invoquée pour justifier un changement de banque. Par conséquence, les banques cherchent désormais de nouveaux moyens pour figurer dans le haut du panier et se différencier au niveau de l’expérience client.

Sur cet axe, 2015 a vu la tendance du paiement sans contact émerger, poussée par la lutte entre Apple et Samsung qui cherchent tous deux à conquérir ce marché. En Europe, les acteurs du paiement alternatif ne représentaient qu’1,5% en 2012. Forbes estime que ces chiffres s’approcheront de 15% en 2020, soit une hausse annuelle de plus de 35% !

 

  • La Conformité

En raison des faillites financières qui sont intervenues au cours des dix dernières années, le marché est désormais soumis à une réglementation très complexe. Répondre à toutes les attentes légales du secteur va nécessiter pour les organisations d’élargir leur vision afin d’améliorer leurs processus et d’intégrer totalement la gestion du risque, la conformité et l’éthique au sein de leur culture d’entreprise. Le mot-clé qui rassemble ces notions est la confiance. Maintenant que les réseaux sociaux nous ont habitués à partager nos expériences en direct, les institutions financières qui inspirent réellement la confiance à leurs clients vont tirer profit de cette situation et auront plus de chances de les fidéliser.

 

  • Le Cloud

Cela nous mène à la dernière pièce de notre puzzle : le Cloud. Les technologies Cloud permettent aux institutions financières de différencier leurs services en améliorant l’expérience client tout en assurant le plus haut niveau de sécurité et de conformité réglementaire.

Jusqu’à très récemment, les grandes entreprises ont ignoré le Cloud car ils ne croyaient pas en ce système, ni en sa sécurité et sa fiabilité. Mais après avoir constaté les atouts que les start-ups et d’autres secteurs d’activité ont su exploiter, ils commencent désormais à investir dans des technologies telles que les outils analytiques pour tirer profit des données clients ou encore la signature électronique afin de permettre de signer des documents plus rapidement.

Tags