L’assurance est un monde bien complexe : il y a tellement d’offres (Auto, Habitation, Sinistre, Emprunteur, Obsèques, Prévoyance, Vie, …), d’acteurs, de cas d‘usages, de façon de souscrire à un contrat d’assurance… De plus, les modes de consommations changent, se digitalisent, s’accélèrent. Tout va plus vite qu’hier. Les consommateurs s’assurent pour toujours plus de choses (téléphones, ordinateurs, trottinettes, cyberattaques…) et sont plus aptes à changer de contrat d’assurance ou d’assureur car les lois et la technologie le permettent.

Du côté des assureurs c’est désormais la course à la digitalisation, à la fois en front-end, dans leurs relations avec les consommateurs dans des cas d’usages BtoC, ou avec leurs intermédiaires dans des modèles BtoBtoC, et dans leur middle et back office là où le CRM devient de plus en plus le cœur du système.

La signature électronique et la vérification d’identité des bénéficiaires à distance sont déjà des points importants dans l’agenda de la transformation digitale des assureurs. DocuSign, leader mondial de la signature électronique, propose une plateforme particulièrement adaptée aux besoins des assureurs, des acteurs du monde du crédit à la consommation, des courtiers ou encore des experts en gestion patrimoine. Six bénéfices clés de l’offre DocuSign reviennent de façon récurrente lors de nos discussions avec des acteurs du monde de l’assurance et de la gestion de patrimoine.

Pour aller plus, visionnez notre Webinar à la demande : La signature électronique pour le secteur de l’assurance

Une vérification identité (ou KYC) en ligne

Lors de toute contractualisation, il est nécessaire de s’assurer que le signataire est bien la personne qu’elle prétend être. C’est l’objet du processus KYC (Know Your Customer). Dans le monde de l’assurance la vérification en ligne de la pièce d’identité (carte d’identité ou passeport) est donc un « must have ».

Cela est bien sûr fondamental lors d’une contractualisation 100% à distance par internet ou par téléphone, mais cela reste très important même lorsque la vérification d’identité est effectuée par des intermédiaires, sur le terrain, en face à face. Dans ces cas de figure, la vérification d’identité en ligne reste pertinente car elle permet de transférer la responsabilité de cette tache au tiers de confiance qui est DocuSign. Tout le monde est gagnant : le courtier et l’assureur car le risque est moindre, et le client final car il confie sa pièce d’identité à un tiers de confiance certifié.

Une expérience de signature adaptée aux téléphones

Avez-vous déjà essayé de lire un contrat sur votre téléphone mobile ? Même avec les écrans d’aujourd’hui et en zoomant, l’expérience est pénible, voire rédhibitoire. Pourtant, un nombre croissant de clients réalisent (ou souhaitent réaliser) leurs opérations du quotidien sur le téléphone.

Afin de répondre à ce changement des modes de consommation, DocuSign a lancé une nouvelle fonctionnalité de sa plateforme qui permet aux assureurs de ne plus présenter leurs contrats sous forme de PDF, dont la mise en page correspondait à l’ère du papier, mais sous forme de page web dont le format s’adapte automatiquement à l’écran du mobile de la personne qui devra lire et signer le dit contrat. Le « responsive signing » de DocuSign ajuste la taille de la police et la disposition du contenu pour une lisibilité optimale quel que soit le terminal utilisé pour procéder à la signature. L’expérience utilisateur en est grandement améliorée, ainsi que le taux de souscriptions, le tout en assurant la légalité de l’accord ainsi validé.

Une disponibilité maximale

Dans un environnement BtoC, être capable de procéder à une souscription lorsque le client le souhaite est un impératif. La disponibilité des outils choisis est donc fondamentale. La disponibilité constatée du service DocuSign s’élève à 99,99%, notamment grâce à des datacenters basés en Europe qui garantissent une disponibilité totale de nos sites actifs avec réplication en temps réel, supprimant ainsi totalement la nécessité d’interruption de service pour maintenance.

Ni de panne, ni de fenêtres de maintenance, même le week-end qui reste une période chargée lorsque l’on vend au grand public. Vous offrez ainsi à vos clients la possibilité de signer à n’importe quel moment du jour et de la nuit sur une plateforme qui a la capacité de gérer de forts volumes de transactions afin de ne pas brider ni le nombre de contrats signés ni le chiffre d’affaire de l’offreur du service.

La seule offre de signature qualifiée du marché

A ce jour, DocuSign est le seul acteur du marché à proposer une offre de signature électronique qualifiée au sens d’eIDAS qui ne nécessite pas que les signataires se soient procurés des clés de signature avant de pouvoir signer, et renverse la charge de la preuve au signataire en cas de contestation.

Dans la plupart des cas d’usage de l’assurance, la signature qualifiée n’est pas nécessaire. Mais dans certains cas, tels que l’assurance vie ou des placements qui comportent un risque en capital, les assureurs et les intermédiaires ont besoin de se couvrir le plus possible contre le risque d’une contestation juridique venant, par exemple, d’une personne qui n’accepterait pas les pertes engendrées.

La signature qualifiée représente le niveau le plus élevé parmi les signatures électroniques définies par eIDAS, et est la seule qui est juridiquement équivalente au niveau d’une signature manuscrite. La signature électronique qualifiée a aussi la particularité de renverser la charge de la preuve sur le signataire. En cas de litige, c’est donc au signataire de prouver qu’il n’a pas signé.

Une intégration native avec plus de 350 outils du marché dont les CRM

Nous le mentionnions dans l’introduction de cet article : le CRM prend de plus en plus d’importance dans le système d’information des assureurs, des grossistes courtiers et des CGPI. Il est donc capital que la solution de signature électronique retenue par votre organisation s’intègre de façon transparente avec les autres briques de votre système d’information, dont le CRM. Avec plus de 350 intégrations natives avec les solutions les plus populaires du marché, DocuSign est de loin la solution de signature électronique la mieux connectée.

DocuSign est également l’application la mieux notée et la plus téléchargée parmi les applications de signature électronique présentes dans l’AppExchange de Salesforce. Notre connecteur natif permet une synchronisation bidirectionnelle entre DocuSign et Salesforce, et de permettre à vos utilisateurs Salesforce d’envoyer des documents pour signature sans quitter Salesforce.

Ajoutez des Documents complémentaires ou Supplemental Document

Il est commun, dans un parcours de souscription lié à un produit d’assurance, de devoir présenter aux clients plusieurs documents dont certains n’ont pas besoin de signature. DocuSign a développé la fonctionnalité dite « Supplemental Document » pour permettre de gérer tous ces documents dans une même transaction.

Cette fonctionnalité vous permet de joindre des documents supplémentaires, ne nécessitant pas de signature, comme des conditions générales par exemple (il est toutefois possible d’obliger les destinataires à visualiser et accepter ces documents annexes avant de pouvoir terminer la signature du contrat) et permet au signataire d’avoir toujours accès à tous les documents et de pouvoir donc les consulter à son rythme. Cela améliore fortement le parcours utilisateur car cela réduit fortement la complexité liée à l’affichage et à la signature.

En conclusion, DocuSign accompagne plus de 450 000 clients dans 188 pays, et fait signer des millions de documents chaque jour. En répondant aux besoins spécifiques du monde de l’assurance, que ça soit des contrats épargne, en dommages, en protection des biens de la famille ou en préparation de la retraite, la solution se positionne comme la meilleure solution de signature électronique pour l’assurance.

Pour allez plus loin, regardez le  replay de notre webinar dédié à l’assurance. Vous y découvrirez des cas d’usage concrets, des retours clients et pourrez profiter d’une démo live.

Tags