Les entreprises capitalisant sur une relation entièrement dématérialisée, hébergée dans le cloud et enrichie par des technologies sont clairement mieux armées pour s’internationaliser rapidement que les entreprises ayant un modèle plus classique basé sur des processus locaux.

Cette affirmation est née de l’agrégation de plusieurs témoignages de nos clients ayant fait le pari de la transformation numérique de leurs processus internes et externes, dans le but d’ouvrir des filiales, succursales, franchises etc.

En effet, centraliser un processus métier sur une plateforme cloud commune présente de multiples avantages au niveau économique ainsi qu’au niveau de la productivité. En voici les principaux  :

  • Gestion d’un système unique pour l’ensemble des entités
  • Faciliter l’adoption de l’outil par l’ensemble des utilisateurs
  • Mises à jour automatiques pour l’ensemble de l’entreprise
  • Simplification des échanges entre les différentes entités 
  • Déploiement simple et immédiat
  • Standardisation des processus pour un meilleur suivi 
  • Augmentation globale de la productivité des différentes entités
  • Économies d’échelle : pas d’investissement dans les infrastructures et peu dans l’entretien du parc informatique (serveurs, application, système de sauvegarde de données,…)
  • Possibilité d’avoir accès à des services parfois coûteux à moindre prix et de manière évolutive
  • Sécurité optimale du stockage des données

Avec la prise de conscience actuelle de l’importance d’innover, en particulier en offrant des outils qui vont aider les salariés à mieux collaborer et à accroître leurs productivité – ces avantages devraient éveiller à l’opportunité que représente l’amorce  d’une internationalisation rapide pour une entreprise, indépendamment des contraintes géographiques et des problématiques de langues.

Les conditions actuelles d’une internationalisation créent une véritable distorsion de concurrence, spécialement dans la conquête des marchés des pays émergents, où la vitesse est un des vecteurs essentiels de réussite.

Grâce aux technologies cloud, les entreprises, quelle que soit leur taille, peuvent internationaliser leurs services et leurs produits tout en conservant l’agilité et la réactivité qui font le succès d’une PME.

C’est pour répondre à ces problématiques que la plateforme DocuSign, qui compte plus de 100 millions d’utilisateurs répartis dans plus de 188 pays et qui est disponible en 43 langues, offre un outil formidable pour internationaliser les processus, qu’ils soient internes ou externes, qu’ils adressent le BtoB, le BtoC, le BtoF ou le BtoE.

En effet, grâce à son programme Trust service provider (TSP) et à la Standard Based Signature (SBS), DocuSign accompagne les entreprises internationales tout en offrant les garanties de fiabilité et de conformité des signatures électroniques inhérentes au droit local de la transaction.

Ainsi, toute société peut contractualiser avec un particulier ou une entreprise, n’importe où dans le monde, tout en ayant un processus unique pour chaque protagoniste concerné par la transaction.

En synthèse, la technologie cloud permet de réduire le poids financier et organisationnel de l’internationalisation d’une activité, tout en offrant une flexibilité qui donnera plus d’agilité à l’entreprise pour conquérir de nouveaux territoires.

Michael Lakhal

(Visited 128 times, 1 visits today)