Le groupe Veolia est la référence mondiale de la gestion de l’eau, des déchets et de l’énergie.

Présent sur les cinq continents avec plus de 163 000 salariés, le groupe conçoit et déploie des solutions pour la gestion de l’eau, des déchets et de l’énergie, qui participent au développement durable des villes et des industries. Au travers de ses trois activités complémentaires, Veolia contribue à développer l’accès aux ressources, à préserver les ressources disponibles et à les renouveler.

Soucieux d’optimiser ses processus interne et externe, le groupe Veolia, qui a déjà largement entamé la transformation digitale de ses processus internes et externes, a choisi DocuSign pour la gestion de ses transactions numériques.

C’est ce que nous explique Thomas Rousseau, CFO (IT Group) de Veolia à travers cette interview où il partage avec nous comment ils ont intégré DocuSign à leur « digital solution store » qui est un portefeuille d’offres proposé aux filiales de Veolia.

Le premier constat fait suite à l’implémentation de la signature électronique est un ROI positif du fait de l’adoption rapide de la solution par les utilisateurs et un déploiement à d’autres usages, tout en gardant un niveau de sécurité élevé, contrainte imposées par les règles du groupe.

Avant l’activation du service, certains contrats prenaient plusieurs semaines à être signés, voire même n’étaient jamais signés. DocuSign a permis d’accélérer les processus de contractualisation et de remettre aux normes certains processus métiers, tout en limitant les risques juridiques.

L’utilisation de la plateforme DocuSign et sa flexibilité pour créer des workflow en quelques minutes va permettre à Veolia de généraliser son utilisation à plusieurs cas d’usages liés à son activité de retraitement des déchets, afin de maîtriser le tracking de ceux-ci.

En définitive, en plus d’une adoption rapide et d’un gain de temps significatifs, DocuSign a permis d’accroître la sécurité sur les processus métiers existants et de réduire les risques juridiques des contrats avec les filiales et les fournisseurs.

Michael Lakhal

Tags