Le concept de la signature électronique commence enfin à être connu en France, notamment grâce au secteur bancaire et aux assurances qui ont largement investi dans cette nouvelle technologie. Les managers et les directeurs des sociétés françaises, petites ou grandes, entendent de plus en plus parler de la signature électronique et en comprennent désormais les bénéfices. Néanmoins n’étant pas réellement informé, la question se pose de « comment faire une signature électronique ? ». Ce questionnement logique paraît simple mais la réponse l’est moins, car il existe plusieurs manières de faire une signature électronique.

Il y a plusieurs façons de faire une signature électronique

La signature électronique peut se baser sur des technologies complètements différentes.
1- Vous pouvez signer en local, avec votre ordinateur, grâce à une clé USB. Si vous avez acheté une maison récemment, vous avez peut-être remarqué que votre notaire a utilisé une clé USB pour signer la transaction.

Donc pour effectuer une signature électronique, Il vous faut au préalable acheter une clé de signature et vous déplacer physiquement chez un distributeur afin d’être authentifié en face à face. Avec cette clé, il vous faut aussi acheter un software à installer dans votre PC. Une fois tous ces éléments réunis, vous pourrez signer vos documents. Cela va probablement changer avec l’arrivée d’eIDAS mais aujourd’hui c’est la seule façon admise pour signer des documents RGS (notamment les échanges avec l’administration française, qui exige que certaines télé procédures – comme Sylaé, pour la gestion des emplois aidés – et toutes les réponses à appels d’offre avec l’Etat soient sécurisées grâce à la signature électronique certifiée RGS).

2- Vous pouvez utiliser la signature sur tablette : il ne s’agit pas de tablettes quelconques mais de tablettes conçues pour la signature électronique. A ne pas confondre avec les terminaux mobiles que certains livreurs utilisent lors de la livraison d’un colis pour vous faire valider le bon de réception. Cette signature là – vu qu’il s’agit juste d’un « dessin » sur un écran – n’a aucune valeur légale et donc ne devrait même pas être appelé « signature électronique ».

Il existe des tablettes spécifiques – type Wacom – qui ont la capacité de capter et enregistrer des informations « biométriques » de votre acte de signature (des informations comme la pression, la vitesse, l’angle du stylet sur l’écran…). Ces indices peuvent donc être comparés à une première signature enregistrée au préalable (à noter, qu’il est nécessaire d’avoir une étape d’enregistrement pour que l’utilisateur sauvegarde sa signature) et si les deux gestes (pour être plus précis : les données biométriques des deux gestes) se ressemblent alors la signature est acceptée. Cet acte d’enregistrement au préalable est adapté à des métiers/usages où il s’avère que ce sont toujours les mêmes personnes qui doivent signer, et dans un même endroit (par exemple des clients assidus à une même agence bancaire).

3- Enfin il y a la signature électronique en mode cloud. L’utilisateur s’authentifie à un service cloud de signature, accède au document à signer qui a été au préalable chargé dans le cloud et le signe en cliquant sur le bouton « signer ». Cette signature électronique a une valeur légale et engageante.

Mais alors… Quelle est la meilleure façon de faire ?

Chez DocuSign, nous pensons qu’il est plus efficace d’éviter les contraintes logistiques ou logicielles et d’opter pour le cloud. La valeur légale de la signature produite est garantie. De plus, lorsque vous souhaitez favoriser rapidité et facilité d’utilisation, cette solution est imbattable : n’importe qui, sans avoir installé un programme sur son téléphone ou son ordinateur, peut signer un document envoyé par une autre personne depuis n’importe quel appareil, de n’importe où…

Ceci dit, chez DocuSign, nous vendons aussi une panoplie de clés USB pour vous permettre des signatures RGS, selon vos préférences et les contraintes administratives existantes.

Comment signer électroniquement avec DocuSign ?

C’est simple, vous pouvez essayer par vous même en quelques secondes.
Il suffit de vous inscrire gratuitement à notre essai de 30 jours et de vous laisser guider. Envoyez et signez autant de documents que vous le souhaitez, c’est sans engagement de votre part !

Screen Shot 05-24-16 at 11.04 AM

(Visited 1,538 times, 6 visits today)

Tags